Ça y est, pour la 2eme fois de l'année, je change de travail. Mais je quitte enfin Paris. Au revoir, Wamigo. Et bonne chance.